Après un 1er avril consacré aux poissons, ce fut au tour des rapaces nocturnes d'être à l'honneur le samedi 2 avril à la Citadelle d'Arras lors d'une soirée consacrée à leur découverte.

Cette soirée était animée par le CPIE Villes de l'Artois et organisée par la Communauté Urbaine d'Arras dans le cadre de l'Agenda Environnement. 

Plus de 35 personnes équipées de lampes frontales et surtout de vêtements imperméables ont ainsi pu découvrir ces oiseaux souvent mal aimés et accompagnés de légendes urbaines totalement injustifiées.

La soirée a débuté avec la projection d'un diaporama pour présenter les différentes espèces présentes sur le notre territoire et les mesures de protection possibles pour ces oiseaux menacés. Il a aussi permis de faire écouter les chants pour apprendre à les reconnaître. Si celui de la Chouette hulotte est familier, d'autres, comme le chant de la Chevêche d'Athéna est moins connu.

Le public, curieux d'en savoir plus sur ces animaux de la nuit a pu poser toutes ces questions, dont quelques-unes assez pointues.

Ces échanges terminés, nous avons du affronter la pluie, en espérant entendre les rapaces nocturnes chanter. Malheureusement la pluie les avait visiblement dissuadé car lors de l’écoute nocturne dans le bois de la Citadelle ils sont restés muets.

Après quelques tentatives d'écoute dans le bois et avant d'être complétement trempés nous avons décidé de retourner vers la salle de l'Ordinaire. Enfin, à proximité du parcours d'accrobranche, un mâle de Chouette hulotte plus téméraire a émis son chant très reconnaissable "Houhouuu"_"Hou-hou-houuu". Nous avons terminé la soirée sur cette belle rencontre nocturne dans le bois de la Citadelle.