Dans le cadre de ses missions autour de la lutte contre le changement climatique et de la précarité énergétique, le CPIE Villes de l’Artois, en partenariat avec des structures à caractère social, répond, et cela depuis 2011, à une volonté territoriale d’impliquer les familles en situation de précarité dans une démarche de consommation raisonnée de l’eau et de l’énergie.

L’action « Economie d’eau et d’énergie » propose, au travers de 6 séances au domicile, un accompagnement individualisé des familles dans un changement de comportements afin de leur faire réaliser des économies. De plus, pour les aider dans ce changement, un kit d’économie d’eau et d’énergie (multiprise à économie d’énergie, thermomètre, limitateurs de débit d’eau, ampoules à économie d’énergie, affiches, dossier…) leur est distribué et installé gratuitement. A l’issue de cette opération, 2 documents sont remis à chaque famille. Le premier autour d’un bilan sur les consommations au sein du logement et le second sur le repérage des perditions d’énergie des différentes pièces du domicile.

 

Cette année, avec l’association Culture et liberté, le CPIE Villes de l’Artois a pu sensibiliser une dizaine de familles d’Arras, de Beaurains et de St Laurent Blangy.

Lors des différentes visites, les relevés de compteurs ont été pris en charge par un membre de la famille accompagné de l’animatrice du CPIE leur permettant ainsi de visualiser plus facilement leurs consommations au mois (comparaison avec le mois précédant). Pour l’ensemble des familles, des baisses de consommation ont pu ainsi être observées, par comparaison avec les années précédentes (factures 2016-2015-2014). Pour l’eau, une diminution comprise  entre 5 m3 et 26m3 par an. Pour l’électricité, une diminution comprise entre 216,83 et 1484 kwh/an et pour le gaz, une diminution comprise entre 49,73 et 1567 m3/an. De plus, cette année nous avons mis en place une action autour « des petits gestes qui font la différence ». Cette action a proposé aux familles de réaliser une affiche autour du geste qui leur a semblé le plus important pour eux et leur famille et de se faire prendre en photographie. Ces affiches seront valorisées par le CPIE et la structure partenaire « Culture et Liberté »

 

Un bilan avec chaque famille participante a été réalisé. Une fiche bilan a permis à chacune d’entre elles de s’exprimer et de noter les avis et remarques positifs ou négatifs vis-à-vis de cette action. L’ensemble des familles a eu une réaction très positive: